Aller au contenu

Résultat de recherche pour Piment

  • Extrait alcoolique Bio : Piment

    Attention: Les propriétés,  indications et posologies des plantes sont extraites des ouvrages listés dans la bibliographie. Elles ne peuvent se substituer à une consultation d'un médecin ou d'un phytothérapeute qui sera à même de vous conseiller dans le choix et la posologie adaptés à votre personne.

    LE GRAND NETTOYEUR DES VAISSEAUX SANGUINS

    Par son action stimulante de la circulation sanguine, le piment agit, de la même manière que l'ail, comme un catalyseur et augmente ainsi l'efficacité d'autres plantes!!

    Indications majeures :

    Crise cardiaque (30 gouttes en perlingual), caillot, athérosclérose, artériosclérose, insuffisance cardiaque, arythmie, migraine, hypertriglycéridémie, hypercholestérolémie, angine, amygdalite, hémorragie.

    Autres indications :

    - reconstruit le tissu épithélial de l'estomac et favorise l'action péristaltique de l'intestin.

    - facilite l'élimination, l'assimilation, et aide le corps à créer l'acide hydrochlorique, nécessaire à une bonne digestion et assimilation, en particulier des protéines.

    Etudes cliniques :

    Selon une étude clinique publiée dans le numéro d'Innovations Report du 20 avril 2005, le Dr. Srivastava de l'Université de Pittsburgh School of Medicine a déclaré : « Nos résultats démontrent que la capsaïcine est un puissant agent anticancéreux, induisant l'apoptose dans les cellules cancéreuses et ne produisant aucun dommage important aux cellules normales du pancréas, indiquant son utilisation potentielle en tant que nouvel agent chimiothérapeutique pour traiter le cancer du pancréas ».

    Selon un article publié dans Reuters du 16 mars 2006 : le Dr. Soren Lehmann du Centre Médical Cedars-Sinai et de l'UCLA School of Medicine a affirmé : « La capsaïcine a eu un profond effet anti-proliférant sur des cellules humaines en culture du cancer de la prostate. Elle a causé un ‘suicide’ de 80% des cellules cancéreuses de la prostate chez la souris, dans un processus connu comme apoptose».

    Des chercheurs Japonais ont aussi démontré que le piment de Cayenne peut ralentir considérablement le développement des tumeurs de la prostate.

    Association thérapeutique : le piment agit favorablement avec l'Echinacée dans le cas de maladies infectieuses, liées à l'immunité.

    Contre-indication : ne pas associer avec un anti-coagulant de synthèse.

    UE non UE