Aller au contenu

Résultat de recherche pour Scrofulaire

  • *Extrait alcoolique Bio : Scrofulaire (Nouveauté 11/21)

    Attention Les propriétés  indications et posologies des plantes sont extraites des ouvrages listés dans la bibliographie. Elles ne peuvent se substituer à une consultation d'un médecin ou d'un phytothérapeute qui sera à même de vous conseiller dans le choix et la posologie adaptés à votre personne.

    D'après le blog de Christophe Bernard, sur Althea Provence :

    " La petite scrofulaire n'a certes pas une odeur bien agréable, mais elle a le pouvoir de supplanter l'harpagophytum, que nous allons déraciner dans des régions semies désertiques sud afriquaines jusqu'à leur extinction."

    Energétique : Réchauffante. Pour les tissus en état de torpeur et dépression (stagnation, résolution lente ...).

    Sesterhenn et al. ont démontré que la concentration de l'harpagoside dans les feuilles de scrofulaire noueuse est similaire à celle trouvée dans l'harpagophytum.

    Maladies arthritiques :

    La plante peut s'avérer efficace dans l'arthrite psoriasique, comme déprurative, accompagnée d'autres plantes adaptée à cette situation.

    D'une manière générale, les personnes souffant de maladies arthritiques ont besoin de plusieurs pantes afin de pouvoir pallier à l'effet d'accoutumance, qui fait que certaines plantes au bout d'un moment plafonnent. ( A choisir avec du curcuma, des plantes à salicylate : saule blanc...)

    La scrofulaire est avant tout dépurative, elle stimule les organes de détoxification afin de nettoyer le sang et le système en général.

    Pas aussi puissante que pissenlit, fumeterre, bardane...à ce niveau.

    Elle agit sur les centres lymphatiques engorgés : eczéma, acné....

    Lorsque les ganglions lymphatiques sont enflés, la scrofulaire fera très bien son travail de désengorgement.

    La plante a une affinité particulière pour le système lymphatique de la tête et du cou.

    Ex: Eczéma du visage, cou, oreilles, cuir chevelu...

    Michael Moore dit :

    "Si vous souffrez féquemment de boutons de fièvre, de maux de gorges, que vous avez un eczéma de longue durée avec des épisodes périodiques de rougeurs, et démangeaisons aïgues, essayez la scrofulaire accompagnée de Patience Crépue, oseille Crépue (Rumex Crispus)à prendre le soir.

    Moore conseille aussi la plante en infusion des feuilles pour tout urticaire ou irruption de boutons sur le torse.

    La scrofulaire par élimination des déchets peut soulager le psoriasis.

    Cancer : ganglions cous et aisselles.

    Contre indications : problèmes cardiaques.

    Partie utilisée : plutôt la feuille que la racine.

    Formes galéniques : teinture, macérat huileux, gélules...

    + d'infos complètes sur le site Althea Provence de Christophe Bernard.

     

  • *Huile de macération : Scrofulaire (Nouveauté 2021)

    Attention Les propriétés  indications et posologies des plantes sont extraites des ouvrages listés dans la bibliographie. Elles ne peuvent se substituer à une consultation d'un médecin ou d'un phytothérapeute qui sera à même de vous conseiller dans le choix et la posologie adaptés à votre personne.

    D'après le blog de Christophe Bernard, sur Althea Provence :

    " La petite scrofulaire n'a certes pas une odeur bien agréable, mais elle a le pouvoir de supplanter l'harpagophytum, que nous allons déraciner dans des régions semies désertiques sud afriquaines jusqu'à leur extinction."

    Energétique : Réchauffante. Pour les tissus en état de torpeur et dépression (stagnation, résolution lente ...).

    Sesterhenn et al. ont démontré que la concentration de l'harpagoside dans les feuilles de scrofulaire noueuse est similaire à celle trouvée dans l'harpagophytum.

    Maladies arthritiques :

    La plante peut s'avérer efficace dans l'arthrite psoriasique, comme déprurative, accompagnée d'autres plantes adaptée à cette situation.

    D'une manière générale, les personnes souffant de maladies arthritiques ont besoin de plusieurs pantes afin de pouvoir pallier à l'effet d'accoutumance, qui fait que certaines plantes au bout d'un moment plafonnent. ( A choisir avec du curcuma, des plantes à salicylate : saule blanc...)

    La scrofulaire est avant tout dépurative, elle stimule les organes de détoxification afin de nettoyer le sang et le système en général.

    Pas aussi puissante que pissenlit, fumeterre, bardane...à ce niveau.

    Elle agit sur les centres lymphatiques engorgés : eczéma, acné....

    Lorsque les ganglions lymphatiques sont enflés, la scrofulaire fera très bien son travail de désengorgement.

    La plante a une affinité particulière pour le système lymphatique de la tête et du cou.

    Ex: Eczéma du visage, cou, oreilles, cuir chevelu...

    Michael Moore dit :

    "Si vous souffrez féquemment de boutons de fièvre, de maux de gorges, que vous avez un eczéma de longue durée avec des épisodes périodiques de rougeurs, et démangeaisons aïgues, essayez la scrofulaire accompagnée de Patience Crépue, oseille Crépue (Rumex Crispus)à prendre le soir.

    Moore conseille aussi la plante en infusion des feuilles pour tout urticaire ou irruption de boutons sur le torse.

    La scrofulaire par élimination des déchets peut soulager le psoriasis.

    Cancer : ganglions cous et aisselles.

    Contre indications : problèmes cardiaques.

    Partie utilisée : plutôt la feuille que la racine.

    Formes galéniques : teinture, macérat huileux, gélules...

    + d'infos complètes sur le site Althea Provence de Christophe Bernard.